Romuald TV

Le blog du Réveil Collectif

De l'Eveil Spirituel et du Ré-veil Personnel

Devenez la Meilleure Version de Vous-Même

Conversations avec Dieu Tome 1


" Vous êtes sur le point d'entrer en conversation avec Dieu".

Oui, oui. Je sais... ce n'est pas possible. Vous croyez probablement que ce n'est pas possible.

On peut parler à Dieu, bien sûr, mais pas avec Dieu, (...)

C'est ce que je croyais, moi aussi. Neale Donald Walsh approche la cinquantaine et fait le bilan de sa vie : il vient de perdre son travail, ses quatre mariages se sont soldés par des échecs et sa santé est défaillante.

Pris de colère, il écrit une lettre pleine de doutes à Dieu. Et là, le miracle se produit ! " Dieu " lui répond de façon claire et compréhensible.

Un entretien qui durera plusieurs années, où les questions les plus intimes et les plus énigmatiques trouveront réponse pourquoi suis-je si malheureux ? Pourquoi l'homme doit-il souffrir ? Qu'est-ce que le bien et le mal ? Les interrogations troublantes que pose cet ouvrage ne doivent pas faire oublier sa haute teneur spirituelle.

40 millions de livres vendus:

Conversations avec Dieu est le premier tome d'une série de trois livres dont le succès a eu un retentissement mondial. Neale Donald Walsch, qui vit dans l'Oregon avec sa femme Nancy, est le président d'une fondation à caractère non lucratif dont le but est d'aider les gens à développer leur spiritualité.

Conversations avec Dieu Tome 1 en Livre Audio sur Youtube: (Click sur image)

Découvrez cette Merveille au calme chez vous, dans la voiture, sur la route, dans les embouteillages... Offrez-vous cette merveille qui changera à jamais votre vision de la Vie et de votre Vie!

Conversations avec Dieu Tome 1 en Livre PDF: (Click sur image)

Découvrez cette Merveille au calme chez vous, dans la voiture, sur la route, dans les embouteillages... Offrez-vous cette merveille qui changera à jamais votre vision de la Vie et de votre Vie!

Résumé du Tome 1

La prière adéquate n’est jamais une prière de supplication, mais une prière de gratitude.

La gratitude est l’affirmation la plus puissante faite à Dieu, une affirmation à laquelle j’ai répondu avant même que tu en fasses la demande.

Ne supplie jamais, apprécie.

On t’a enseigné de vivre dans la peur. On t’a parlé de la survie du plus fort, de la victoire du plus puissant et du succès du plus habile. On parle rarement de la gloire du plus aimant.

La vie n’a qu’un but : c’est que tu fasses l’expérience de la gloire la plus entière.

La vie est une création, et non une découverte. Voilà pourquoi comment ça fonctionne :

1/ Je t’ai créé à l’image et à la ressemblance de Dieu

2/ Dieu est le créateur

3/ Tu es un être trois en un. esprit, corps, âme

4/ La création est un processus qui se déroule à partir de ces 3 parties du corps, sur ces 3 niveaux. Les outils de la création sont : la pensée, la parole, l’action.

5/Toute création vient de la pensée, passe par la parole et s’accomplit par des actions.

6/ Ce que tu penses seulement crée à un certain niveau. Ce que tu penses et dont tu parles crée à un autre niveau, ce que tu penses, dont tu parles et que tu fais se manifeste dans la réalité.

7/ Il est impossible de penser, dire et faire une chose à laquelle tu ne crois pas vraiment. Donc le processus de création comprend la foi, ou la connaissance. C’est la foi absolue, c’est le fait de savoir une certitude. Donc la partie « faire » de la création comprend toujours la connaissance. C’est une intuition claire, une certitude totale, une acceptation complète de quelque chose en réalité.

8/ Cet espace de connaissance est un espace d’incroyable gratitude. C’est le fait d’être reconnaissant à l’avance. Voilà la plus grande clé de la création : être reconnaissant avant la création, et pour elle. Il faut prendre la chose pour acquise, c’est le signe infaillible de la maîtrise.

9/ Célèbre et apprécie tout ce que tu crées ou as créé, car ce sont des parties de toi. En rejette une partie, c’est te rejeter toi-même.

10/ s’il y a un aspect de la création que tu n’apprécies pas, bénis-le, et change-le. Fais un nouveau choix, proclame une nouvelle réalité. Fais quelque chose de neuf. Interpelle le monde, dis-lui « je suis la vie, suivez-moi ». Voilà comment manifester la volonté de Dieu « sur la terre comme au ciel ».

Le plus grand secret, c’est que la vie n’est pas un processus de découverte, mais de création. Tu ne découvres pas, tu te crées à nouveau. Par conséquent, ne cherche pas à savoir qui tu es, mais cherche à déterminer qui tu veux être.

La vie n’est pas une école. Nous ne sommes pas ici pour apprendre des leçons. À moins de devenir qui tu es par ta propre création, tu ne pourras l’être. L’école est un endroit où tu vas s’il y a quelque chose que tu ne sais pas et que tu veux savoir. La vie est une occasion de savoir de façon expérientielle ce que tu sais déjà de façon conceptuelle. Il n’y a rien à apprendre, il faut se rappeler ce que l’on sait déjà, et le mettre en pratique. Ton âme sait toujours ce qu’il faut savoir. Mais elle cherche à faire l’expérience. Ton âme cherche à changer l’idée qu’elle a d’elle-même en sa plus grande expérience (passer du concept à l’expérience.

Comment créer une nouvelle expérience de vie :

1/ d’abord, tourne-toi vers ta pensée la plus élevée à propos de toi-même. Imagine-toi tel que tu serais si tu vivais cette pensée chaque jour. Imagine ce que tu penserais, ferais et dirais, et comment tu répondrais à ce que feraient et diraient les autres. Il y a t il une différence avec ce que tu vis actuellement ?

2/ C’est normal, puisque tu n’es pas en train de vivre ta vision la plus élevée de toi-même. Alors, commence par changer tes pensées, paroles et actions de façon à les adapter à ta vision la plus merveilleuse.

Cela exigera un incroyable effort mental et physique, une surveillance constante à chaque instant, de chaque pensée, parole et geste. Cela impliquera que tu fasses continuellement un choix conscient.

Ce que tu découvriras, si tu entreprends ce défi, c’est que tu as passé la moitié de ta vie inconscient, c’est-à-dire ignorant de ce que tu es en train de choisir de penser, dire et faire, jusqu’à ce que tu fasses l’expérience des conséquences. Ensuite, lorsque tu expérimentes les résultats, tu nies tout lien entre tes pensées, tes paroles et tes actions avec ce que tu es en train de vivre.

Je t’appelle à cesser de vivre dans une telle inconscience. C’est un défi auquel t’appelles ton âme depuis le commencement des temps.

Il y a 3 éléments. Il y a ceci, il y a cela, et il y a ce qui n’est ni l’un ni l’autre, mais qui doit exister pour que ici et là existe.

Il est beaucoup plus facile de changer ce que tu fais que de changer ce que fait un autre. Pour changer une chose, quelle qu’elle soit, tu dois savoir et accepter que ce soit toi qui l’as choisie. Admet le en comprenant que tous, nous ne faisons qu’un. Cherche alors à créer un changement, non parce que la chose est mauvaise, mais parce qu’elle n’est plus une représentation fidèle de qui tu es. Il n’y a qu’une façon de faire quoi que ce soit : affirmé, qui tu es à l’univers.

Si tu veux être fidèlement représenté, tu dois changer tout ce qui, dans ta vie, ne cadre pas avec l’image de toi que tu veux projeter dans l’éternité.

Les calamités et les désastres naturels du monde ne sont pas créés par toi en particulier. Ce qui est créé par toi, c’est le degré auquel ces événements affectent ta vie. (Ce qui crée ces événements, c’est la conscience collective). La façon la moins pénible de vivre ce processus, la façon de réduire la douleur que tu associes à l’événement, est de changer la façon dont tu les perçois. Comme on ne peut changer l’événement extérieur, il nous faut changer l’expérience intérieure. C’est la voie de la maîtrise de la vie. Rien n’est douloureux en soi. La douleur est le résultat d’une pensée fausse. La douleur résulte d’un jugement que tu as porté sur quelque chose. Retire le jugement, la douleur disparait.

Toute pensée est créatrice, et la pensée la plus puissante est la pensée source, la pensée originelle. Ce que l’on appelle parfois le « pêché originel », c’est lorsque la première idée est erronée. Cette erreur, combinée plusieurs fois à chaque pensée qui suit la pensée originelle, crée l’expérience.

Ce que tu condamnes te condamnera et ce que tu juges, tu le deviendras un jour.

Si je ne vais pas vers l’intérieur, je vais en manque vers l’extérieur.

Laisser chaque âme suivre sa voie.

Tu ne peux perdre cette bataille, tu ne peux échouer. Donc ce n’est pas une bataille, mais un processus. Mais si tu ne le sais pas, tu y verras une lutte constante. Tu vas peut-être même croire à la lutte suffisamment longtemps pour créer une religion entière autour d’elle. Cette religion enseignera que tout est une question de lutte. Mais ce n’est pas par la lutte que le processus progresse. C’est par le lâcher-prise que l’on remporte la victoire.

Il n’y a pas de coïncidence, et rien n’arrive par accident. Chaque événement est appelé vers ton Soi par ton Soi afin que tu puisses créer et faire l’expérience de qui tu es vraiment.

La première loi, c’est que tu peux être, faire et avoir tout ce que tu imagines. La deuxième loi, c’est que tu attires tout ce que tu crains. Car l’émotion est la force qui attire. (la peur attire l’énergie semblable) La troisième loi, c’est que l’amour est TOUT.

Neale D. Walsh – Auteur de « Conversations avec Dieu »

L’émotion est de l’énergie en mouvement. Quand on fait bouger de l’énergie, il y a un effet. En faisant bouger suffisamment d’énergie, on crée de la matière.

La peur est l’extrême opposé de l’amour. C’est la polarité primale. On ne peut être qu’à deux endroits : dans la peur ou dans l’amour.

Dieu est dans la tristesse et le rire, dans l’amer et le doux. Il y a un but divin dans chaque chose, une présence divine en tout. Rien n’existe sans qu’il y ait une raison comprise et approuvée par Dieu.

S’il existait un seul péché, ce serait celui de te laisser définir ce que tu es à cause de l’expérience de quelqu’un d’autre.

N’ai que des désirs, aucun besoin. Le désir est le commencement de toute création. C’est d’abord une pensée, un grand sentiment de l’âme.

Je désire que tu connaisses et que tu sentes qui tu es vraiment à travers le pouvoir que je t’ai donné de faire l’expérience de toi-même de la façon que tu choisiras. Je veux que le processus de la vie soit une expérience de joie constante, de création continue, d’expansion sans fin et de contentement total, à chaque instant.

Je me sens toujours totalement joyeux, aimant, réceptif, exalté et reconnaissant. (les 5 attitudes de Dieu).

Veux-tu que ta vie prenne son envol ? Commence tout de suite à l’imaginer telle que tu veux qu’elle soit, et entre là-dedans. Examine toute pensée, paro